Foire Aux Questions

(NB : la liste des questions/réponses est encore en construction, nous la complèterons au fur et à mesure. En attendant, vous pouvez nous poser vos questions)

Qu'est-ce que CHATONS ?

CHATONS est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Il vise à rassembler des structures souhaitant éviter la collecte et la centralisation des données personnelles au sein de silos numériques du type de ceux des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

CHATONS est un collectif initié par l'association Framasoft suite au succès de sa campagne « Dégooglisons Internet » .

Le projet vise à rassembler des acteurs proposant des services en ligne libres, éthiques, décentralisés et solidaires afin de permettre aux utilisateurs de trouver rapidement des alternatives aux produits de Google (entre autres) mais respectueux de leurs données et de leur vie privée.

Je n'ai pas compris...

CHATONS est un collectif regroupant des petites structures proposant des services en ligne (par exemple du mail, de l'hébergement de sites web, des outils collaboratifs, des outils de communication, etc.).

La particularité de CHATONS est que les membres de ce collectif s'engagent notamment :

  • à n'utiliser que des logiciels libres ;
  • à ne pas exploiter les données des bénéficiaires de leurs services (= ne pas transmettre ou exploiter vos données) ;
  • à ne pas utiliser de régies publicitaires (ou autres services de pistage) ;
  • à proposer régulièrement des rencontres "physiques" avec leur bénéficiaire, afin de réduire la fracture numérique, qui n'est pas qu'une fracture économique, mais aussi une fracture de la connaissance.

Je n'ai toujours pas compris...

Vous connaissez le principe des AMAP ? Ces associations qui proposent aux habitants des villes des paniers de légumes (ou autres denrées) issus de la production agricole locale (et souvent biologique) ?

Eh bien vous pouvez voir CHATONS comme « un réseau d'AMAP du service en ligne ». Là où Google, Facebook ou Microsoft représenteraient l'industrie agro-alimentaire, les membres de CHATONS seraient des « paysans informatiques » proposant des services en ligne « bio » :

  • sans OGM (= sans logiciels privateurs ne garantissant pas vos libertés), 
  • sans pesticide (= sans baser leurs revenus sur la vente de vos données personnelles),
  • sans marketing agressif (= sans régie publicitaire pistant vos comportements),
  • sans une « course au pouvoir d'achat », qui en réalité porte tort aux petits agriculteurs (= prix équitables entre les chatons et leurs bénéficiaires)

CHATONS est donc tout à la fois une organisation de membres partageant les mêmes valeurs, et une forme de "label".

Pourquoi ce collectif ?

Les objectifs sont multiples :

  1. proposer aux bénéficiaires une offre de services libres respectueux de leurs vies privées/professionnelles
  2. donner une visibilité aux hébergeurs partageant des valeurs communes
  3. partager de l'information entre membres

Plus globalement, il s'agit de résister à la « googlisation » d'Internet. Les gigantesques silos de données gérés par Google, Apple, Facebook, Amazon ou Microsoft nuisent non seulement à la vie privée (en rendant la surveillance de masse possible, et en rendant les failles de leurs systèmes catastrophiques pour des millions, voir des milliards d'utilisateurs), mais posent un problème plus global, politique et citoyen : quels pouvoirs confions-nous entre les mains de quelques sociétés ?

De nombreux hébergeurs indépendants promouvant une vision du libre existent depuis des années :

(liste évidemment non exhaustive...)

Certains s'étaient même déjà regroupés (ex: http://rhien.org).

Cependant, la plupart ne proposaient pas d'applications en ligne et se concentraient sur des services plus techniques (web/FTP, email, etc.), laissant le champ libre à GAFAM pour attirer les utilisateurs sur leurs services collectant massivement les données personnelles.

Plus récemment, des hébergeurs d'applications libres sont apparus, comme https://zaclys.com ou https://framasoft.org

Le collectif CHATONS vise donc à proposer une structuration des ces acteurs (anciens comme nouveaux).

 

Qui peut faire partie de CHATONS ?

CHATONS est un collectif d'hébergeurs de services en ligne « libres et artisanaux ». Le collectif impose un certain nombre d'engagements (définis dans la Charte), mais aussi un certain esprit, une forme de philosophie qui est forcément plus complexe à définir. Ainsi, vous pouvez correspondre sur le papier aux critères, mais si l'attitude que vous tenez vis-à-vis de vos bénéficiaires ne nous semble pas en cohérence avec le collectif, ce dernier pourrait très bien refuser votre participation au collectif. Dans ce cas, ne le voyez pas comme une sanction : ne pas être membre du collectif ne vous empêche aucunement de mener votre activité, ni - d'ailleurs - de monter votre propre collectif avec vos propres valeurs.

Comment devenir membre du collectif ?

  1. D'abord, lisez le Manifeste et la Charte.
  2. Puis vérifiez que vous correspondez aux critères indiqués dans la charte.
  3. Inscrivez-vous à la liste https://framalistes.org/sympa/subscribe/chatons et présentez-vous, ainsi que votre projet.
  4. Enfin,

a. créez vous un compte
b. puis créez une fiche "Chaton"
c. le collectif sera prévenu lors de la soumission de la fiche et prendra contact avec vous ...

Qui dirige le collectif ? Quelle est sa gouvernance ?

La forme et la gouvernance du collectif ne sont pas figées, et même volontairement floues. Comme CHATONS est directement inspiré du mouvement du logiciel libre, il n'est pas très étonnant que certaines caractéristiques soient communes.

D'abord, les grandes lignes du projet ont été définies, de façon un peu autoritaire (mais dans le bon sens du terme, hein ;) ) par l'association Framasoft. Ainsi, il faut voir la mise en place de CHATONS comme la toute première version d'un logiciel libre, son premier commit. En conséquence, c'est bien Framasoft qui oriente, dans un premier temps, le collectif, tout en étant à l'écoute des souhaits des membres. Cela n'est pas sans rappeler l'analogie du dictateur bienveillant ou du chef de projet. Cependant l'association Framasoft n'ayant aucun intérêt, ni financier, ni politique, à gérer les orientations du collectif, il est très vraisemblable que la gouvernance évolue à terme vers une forme différente, que les membres devront définir ensemble.

Comment sont évalués les critères des engagements des CHATONS ?

Nous allons vous faire peur : il n'y a pas de « grand comité de vérification et de conformité » (ou équivalent) ! :-)

Le contrôle se base sur un principe vieux comme le monde : la confiance.

Nous pensons en effet que l'engagement moral à respecter l'ensemble des points de la Charte est un bon point de départ. Le meilleur, même. Peut-être que, plus tard, le collectif évoluera vers d'autres formes de contrôle. Mais pour commencer, un fonctionnement basé sur la confiance :

  • évite des lourdeurs administratives ;
  • évite les failles techniques (s'il fallait déléguer un accès "root" aux machines, cela serait une faille de sécurité) ;
  • n'empêche pas un contrôle par les pairs (un membre du collectif peut interroger un autre membre sur les solutions mises en place) ;
  • n'empêche pas un retour des bénéficiaires (par exemple en commentaire d'une fiche sur le site chatons.org, pour indiquer un dysfonctionnement).

Par ailleurs, en cas de litige réel et profond, un groupe de médiation n'ayant pas d'interêts direct dans l'affaire pourra intervenir.