Syntax Informatique

Présentation de la structure

Type de structure :
Association
Date de création :
02/1984
Site web :
Mail :
contact [arobase] syntax61.fr
Médias sociaux :
Typologie des utilisateur·ices des services

Particuliers membres de Syntax.

Autres associations du Domfrontais.

Fonctionnement de la structure :

Morceaux choisis des statuts :

Objet : « promouvoir et de développer les applications de la micro-informatique [Note : dans le domfrontais] ».

Administration : « [… ] par un conseil composé […] de 3 à 12 membres ayant voix délibérative […] pour 3 ans, renouvelable par tiers tous les ans […] et d’autant de membres supplémentaires que nécessaire, ayant voix consultative […] »

Direction par : « […] un bureau composé des présidents, vice-président, secrétaire, trésorier […] »

Nombre de personnes au sein de la structure :
20 à 30 adhérents, 12 administrateurs associatifs (dont 1 admin système), 3 dirigeants
Nombre d’utilisateurs :
5 (actuellement), on espère une quinzaine à terme, probablement pas plus.
Typologie des utilisateurs :

Particuliers membres de Syntax.

Autres associations du Domfrontais.

Modèle économique :
Adhésion (15€ annuels) + participation aux frais (25€ annuels)

Localisation de la structure

Pays :
France
Ville :
Domfront-en-Poiraie
Code Postal :
61700
Périmètre :
Domfrontais : https://fr.wikipedia.org/wiki/Domfrontais

Services proposés

Infrastructure technique

Type d’hébergement :
auto-hébergement
Nom de l’hébergeur :
Pays où sont situés les serveurs :
France
Technologies utilisées :

Matériel : DELL PowerEdge R310 équipé d’un processeur Intel Core i3-540, de 4 barrettes de 2Go DDR3-1333 Mhz ECC, et de 4 disques durs SCSI groupés en RAID-5 (variante ZFS).

Logiciels :

+ En fond : GNU/Linux, Debian avec LXC, ZFS et Borgbackup.

+ En surface (applications) : c’est Yunohost soient Postfix, Dovecot, rspamd et Roundcube pour la messagerie email ; Nginx en tant que serveur web ; Nextcloud pour le transfert de fichiers type cloud ; WordPress pour l’hébergement de sites web. On utilise à côté une instance d’Amap-J pour la gestion des paniers de notre AMAP locale. Et puis aussi Dolibarr pour la gestion de notre chaton (car le paquet Yunohost de Dolibarr n’était pas suffisamment suivi il y a quelques mois, ça a l’air de revenir depuis peu…)